Les principales attractions >> Musées en plein air >> Réserve architecturale Tzarevets

Réserve architecturale Tzarevets

Information | Carte
seen
16259
facebook
Réserve architecturale Tzarevets

Plus de 200 ans Tarnovo est le centre de la vie politique, économique et culturel du pays bulgare médiéval. Avec sa superficie et le nombre de ses habitants c’était une des plus grandes villes en Europe de l’Est.

Sur le sommet Tzarevetz ont été construits le Palais du Tzar et la Patriarchie – les deux institutions principales pendant ce temps - là. La colline a été protégée par une forteresse longue presque 2 km et épaisse 2,60 m qui était fortifiée par des murs de forteresse transversaux. On pouvait entrer dans la forteresse par trois entrées. L’entrée principale était à l’ouest, construite sur un isthme rocheux étroit. La deuxième entrée était la petite porte Assenova /d’Assen/. La troisième liait la forteresse principale au quartier des francs (les commerçants étrangers). Pendant le Moyen Age la ville de Veliko Tarnovo avait des rapports commerciaux animés avec les villes-républiques – Genova, Venise, Dubrovnik etc.

La troisième entrée était surveillée par la Tour de Baldouin. La légende raconte que l’empereur Baldouin de Flandre a été capturé par le tzar Kaloyan pendant la bataille près d’Odre en 1205, il a été emprisonné dans cette tour et il y a trouvé sa mort.

La ville médiévale avait beaucoup de constructions. Les bases de plus de 370 habitations, 22 églises et 4 monastères ont été découvertes pendant des recherches archéologiques. Les logements formaient des quartiers dont chacun avait sa propre église paroissiale.

Le palais des tzars bulgares – ensemble architectural bien fortifié – est situé sur une superficie de 4872 m carrés. La forteresse a 5 tours de bataille et deux entrées. Au milieu de la cour s’élevait l’église “St.Petka”, où l’on a découvert trois tombeaux et des fragments de sarcophage dans lequel étaient enterrés quelques uns des tzars bulgares. La résidence des patriarches bulgares s’élève sur l’endroit le plus haut de la colline et elle occupe une superficie de 3000 m carrés.

Au milieu du complexe est situé le temple patriarcal “Sainte ascension du Christ”. La haute tour-clocher est un rare phénomène de l’architecture ecclésiastique des Balkans.

Le Palais et la Patriarchie ont été détruits quand la forteresses a été prise en été 1393 par l’armée de Bayazid I.

L’église patriarcale a été restaurée et terminée en 1981.

Réserve architecturale Tzarevets
Réserve architecturale Tzarevets
Réserve architecturale Tzarevets
Réserve architecturale Tzarevets
Réserve architecturale Tzarevets
Réserve architecturale Tzarevets
Réserve architecturale Tzarevets
Réserve architecturale Tzarevets
Réserve architecturale Tzarevets
Réserve architecturale Tzarevets
Гласувай:
Рейтинг 5 от 2 гласа