Monastères >> Monastère Aladja

Monastère Aladja

Information | Carte
seen
28069
facebook
Monastère Aladja

A environ 4 km sur le versant du plateau Fragnensko, au milieu d’une nature magnifique on découvre un lieu merveilleux – le Monastère Aladja. En langue turque le mot “aladja” signifie “bigarré” et d’habitude il est utilisé pour la description de tissus de soie brillante.

Il y a environ 12 million d’années presque toute la Bulgarie de Nord-est a été le fond de la mer Sarmate. Pendant un désastre affreux – résultat d’un fort tremblement de terre, le plateau de Dobroudja s’est fendu et des couches terrestres énormes se sont glissées vers la mer. De cette façon un mur de 3 km s’est formé dans lequel sont creusées les cellules et les églises du monastère rocheux. Des forets denses cachent ce lieu et créent un refuge pour toutes les personnes cherchant l’isolement. Les thraces ont élevé des monuments de pierre de leurs divinités – les mégalithes. Il y des traces de villages et de grosses propriétés foncières du temps des romains. Au I siècle les premiers chrétiens venaient ici pour organiser leurs rites.

Au 4 siècle ici ont cherché du sauvetage des goths et des hunes les habitants du littoral des complexes touristiques d'aujourd'hui “Sables d’Or” et “St. Constantin”. Le village a disparu, mais le monastère est resté intact. Des trouvailles archéologiques montrent qu’aux 5-6 siècles il fonctionnait.

Mais la vraie histoire riche du monastère a été créée par les religieux hésychastes aux 13-14 siècles. Alors ont été créés les monastères hors des lieux habités, dans les forets inaccessibles et les rochers. Haut dans le rocher ont été creusées deux églises et des cellules religieuses à deux étages, liées d’une échelle de bois. L’église est longue 11 m, large 7 m et haute 2 m et elle a été riche en icônes peintes sur les murs. A environ 800 m se trouvent les « Catacombes » – un autre monastère pareil. Ces lieux sont maintenus en tant qu'une réserve de musée et ils représentent une des richesses spirituelles éternelles de la Bulgarie, témoins de la riche culture et la vie chrétienne active pendant plusieurs siècles.

La vue vers la mer depuis le Monastère Aladja est magnifique. Vers le nord elle saisit les limites même du cap Kaliakra, et à ses pieds se trouve le monastère “St. Constantin et Hélène”, duquel sont conservés aujourd’hui des constructions à part, mais dont la destination est changée.

Ouvertures: 10-17 Sauf : en hiver – dimanche et lundi; en été – lundi
Tél.: 052/ 355 460

Source: Association MUSEE "BULGARIE D’EST – Itinéraires du tourisme culturel" - 2004

Monastère Aladja
Monastère Aladja
Monastère Aladja
Monastère Aladja
Гласувай:
Рейтинг 5 от 1 гласа