Cap Kaliakra

Information | Carte
seen
20946
facebook
Cap Kaliakra

Le Cap Kaliakra s'avance sur 2 km dans la mer. Situé à 12 km à l'est de Kavarna et à 60 km à nord-est de Varna. Le bord est abrupte avec des falaises à pic qui surplombent la mer de 70 m.

Le cap est une réserve naturelle et archéologique. On a habité le cap depuis le 4-e siècle avant J.C.. Pendant cette période Kaliakra a été peuplée par la tribu thrace Tirizi qui a donné le premier nom de la forteresse - Tirizis. Le nom de la localité a été changé quelques fois pendant les siècles - Tetraciada, Acré Castélium. On mentionne le nom Kaliakra pour la première fois à la fin du 13-e siècle. Ce nom signifie "beau cap". Les documents écrits parlent d'une ville médiévale puissante dont le souverain a frappé ses propres monnaies et a fait de la forteresse un foyer religieux.

Le déclin de la forteresse vient avec son invasion par les turcs. Les dernières informations sur Kaliakra sont liées à une bataille de mer dans le golf du cap entre le contre-amiral Ushakov et la flottille turque en 1791 dans laquelle les soldats russes gagnent. Une partie de la culture matérielle du passé est exposée dans un petit musée archéologique qui se trouve dans une des grottes ici.

La légende pour le cap Kaliakra raconte pour 40 jeunes filles bulgares qui se sont liées les cheveux l'une à l'autre et se jettent dans la mer pour ne pas tomber dans les mains des conquérants turcs. Aujourd'hui au début du Cap Kaliakra s'élève un obélisque appelé "La porte des 40 jeunes filles" qui rappelle cet événement. Une autre légende raconte pour Saint Nicolas, le protecteur des marins. En faisant des efforts pour s’échapper des turcs qui le poursuivaient, la terre devant lui s'élargissait mais en vain. Il a été arrêté et tué. A l'extrémité du cap il y a aujourd'hui une petite chapelle, restaurée en 1993, symbolisant son tombeau.

Cap Kaliakra - forteresse
Cap Kaliakra - ruines
Cap Kaliakra - vue à mer
Cap Kaliakra - musée
Cap Kaliakra
Cap Kaliakra
Cap Kaliakra
Гласувай:
Рейтинг 5 от 1 гласа